AUTO FORUMS

Le site auto forums

On vous a volé votre voiture : voici les premières démarches à effectuer On vous a volé votre voiture : voici les premières démarches à effectuer
En fait, il ne s’agit pas seulement de vol. La procédure décrite dans ce billet est également applicable en cas de constatation d’une tentative... On vous a volé votre voiture : voici les premières démarches à effectuer

En fait, il ne s’agit pas seulement de vol. La procédure décrite dans ce billet est également applicable en cas de constatation d’une tentative de vol. Elle est également à adopter si votre voiture a fait l’objet d’une dégradation volontaire. Dans ces trois cas, vos alliés sont les forces de l’ordre et la compagnie d’assurance auprès de laquelle vous avez souscrit votre assurance automobile. Les premières se chargeront de l’enquête tandis que la seconde prendra en charge le remboursement des dépenses occasionnées par les réparations des dommages matériels subis.

L’assurance : votre allié

L’assurance automobile est obligatoire ! Si vous n’avez pas compris son intérêt, ce sera chose faite après que vous ayez lu les lignes ci-après. En déclarant le plus vite possible le vol de votre voiture à l’assureur, vous ne serez pas inquiété si le voleur se sert de votre voiture pour commettre des délits. De même, votre responsabilité ne sera pas engagée s’il fait un accident. Courrez donc, sans perdre de temps, auprès de votre assureur, chez MAAF, si votre voiture a disparu. Plus précisément, vous avez deux jours ouvrés, à compter du dépôt de votre plainte auprès des forces de l’ordre, pour transmettre une déclaration de constatation de vol à votre assureur.

La plainte

La première chose à faire, avant de contacter votre assureur, est d’aller porter plainte soit dans un commissariat, soit dans une gendarmerie. Vous pouvez poser des questions en ligne au cas où, lors de votre passage dans leurs locaux, vous avez oublié de demander certaines informations. La loi vous impose de vous rendre dans un commissariat 24 h à compter de la constatation des faits. Si vous n’êtes pas sûr de l’identité de l’auteur des faits incriminés, alors le dépôt de plainte se fera contre X. Dans cette hypothèse, le commissariat vous remet une copie du procès-verbal de plainte. Si vous avez clairement identifié le responsable de l’infraction, vous ressortez du commissariat avec un récépissé de dépôt de plainte. Votre plainte vous dégage de toute responsabilité si votre voiture est utilisée dans un crime ou un délit.

La démarche auprès de l’assureur

C’est une fois la plainte déposée que vous avertissez oralement votre compagnie d’assurance. Commence alors une démarche administrative bien précise, consistant principalement à rassembler plusieurs documents, et en vue d’obtenir une indemnisation. La notification orale est suivie de la déclaration écrite auprès de l’assureur : cette fois-ci, vous envoyez un courrier en recommandé avec accusé de réception. Encore une fois, sachez que ce courrier doit parvenir auprès de votre assureur dans les 48 h qui suivent votre dépôt de plainte. Autrement, il a légalement le droit de refuser un quelconque remboursement. Dans votre lettre, vous devez être le plus précis possible lorsque vous décrivez aussi bien les faits relatifs au vol que les dégradations. N’omettez surtout pas d’inscrire les références de votre contrat d’assurance. Votre courrier doit également contenir une copie du récépissé remis par le commissariat ainsi que celle de votre carte grise. Enfin, dans les jours qui suivent, votre assureur vous fera parvenir une liste de pièces à fournir qui lui permettra d’évaluer le montant du remboursement.

admin

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.