AUTO FORUMS

Le site auto forums

Pilotage de vélo : apprenez à freiner Pilotage de vélo : apprenez à freiner
On peut croire que freiner est une chose qui vient spontanément, dès que les techniques de pilotage de vélo sont acquises. Détrompez-vous, car apprendre... Pilotage de vélo : apprenez à freiner

On peut croire que freiner est une chose qui vient spontanément, dès que les techniques de pilotage de vélo sont acquises. Détrompez-vous, car apprendre à freiner est important afin d’éviter les accidents de parcours et les chutes. Voici donc les fondamentaux afin de vous aider à maitriser toutes les techniques de freinage pour vous accompagner sur route.

Frein arrière ou frein avant ? Telle est la question !

On nous a tous déjà appris à freiner lors de nos premiers moments sur un vélo, et on le sait tous, un vélo a 2 freins, donc une pour chaque main. Par ailleurs, on sait aussi que le rôle d’un frein est de permettre de s’arrêter ou de ralentir. Hélas, cette technique de base ne suffit plus pour assurer notre sécurité sur route en étant adulte et en supposant, avoir de l’expérience. Freiner d’un coup sec avec le frein avant risque de vous faire passer par-dessus le guidon, et pourtant, il faut aussi savoir que le faire doucement avec le frein arrière peut faire déraper le vélo. Dans ce cas, quelle pression doit-on exercer pour que le vélo s’arrête et comment utiliser le frein pour un arrêt progressif ? La règle est simple, mais nécessite pas mal d’entrainement. Pour s’arrêter surement, il faut utiliser les deux freins conjointement. Le dosage de la pression dépend de chaque vélo, d’où l’utilité de tester votre vélo et de vous entrainer avant de vous lancer sur les chaussées. Les coups de frein brusques sont donc à éviter.

Adaptez votre freinage par rapport au terrain où vous roulez

La chose à faire quand on vient d’acquérir un vélo n’est pas de tester s’il roule vite, mais de tester les freins. Freiner sur du goudron est bien sûr différent que de freiner sur de la terre battue, tout comme freiner sur une pente est différent que de le faire sur un terrain plat. Et cela, surtout si on roule sur un terrain accidenté ou humide. Pendant les périodes de pluie ou de saison humide, sachez tout d’abord, que le freinage et la distance de freinage sont prolongés. Sur les descentes, alternez les deux freins afin de garder votre allure ou ralentir, car utiliser un seul frein risquerait de faire surchauffer les jantes. Il faut aussi freiner avant d’attaquer un virage, car dans le cas contraire, vous pourrez perdre le contrôle de votre bécane. Et pour finir, contrairement à ce que l’on pense, il ne faut pas freiner avant de passer un obstacle. Et cela, parce que la vitesse permet de mieux les franchir.

Freiner pour contrôler sa vitesse

On dit que sur un véhicule à 2 roues, il faut avantager le frein avant. Si cette règle est valable pour la plupart des cas, notez quand même qu’il y a quelques exceptions qui confirment la règle. Il est préférable dans certains cas, comme pour ralentir sur des surfaces glissantes, du sable, des feuilles mortes ou encore du verglas, etc. d’utiliser uniquement le frein arrière. Et comme on a tendance à garder les doigts sur le poignet afin d’avoir le total contrôle du guidon, cela pourrait retarder le freinage en cas d’accident. De ce fait, le dernier conseil que l’on vous prodigue est de toujours garder quelques doigts sur les freins. Vous optimiserez la rapidité de votre réaction dans ce cas.

admin

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.